5 idées reçues sur le zéro déchet

fausses idées sur le zéro déchet

Vous entendez sûrement beaucoup parler du concept « zéro déchet » en ce moment. C’est une manière – voire même – un art de vivre qui consiste à essayer de réduire ses déchets au maximum.  Cependant, dès que vous commencez à vous y intéresser, beaucoup de questions se bousculent dans votre tête : combien ça coûte de passer à ce mode de vie ? Dois-je tout changer ? Est-ce compliqué ? Dans cet article je réponds aux 5 idées reçues sur le zéro déchet et je vous montre que, au final, rien n’est compliqué !

Passer à un mode de vie zéro déchet, ça prend du temps !

Alors, oui, au début ça prend un peu de temps car il faut se rendre compte des déchets que l’on produit soi même pour pouvoir agir dessus. Il faut analyser nos habitudes de consommation ainsi que nos automatismes pour pouvoir ensuite les contrer.

Ensuite, ce qui prend un peu de temps ce sont les recherches que l’on peut faire pour mettre en place des petits changements. J’insiste bien sur “petits changements” afin que ceux-ci soient durables. Il suffit juste de s’y tenir et d’être persévérant pour pas que les anciennes habitudes reprennent le dessus ! Et entre nous, c’est ça le plus compliqué !

Non mais, ça doit coûter une blinde !

Non, pas forcément. ça va vous couter cher si vous voulez que ça vous coûte cher. Le principe de passer à un mode de vie zéro déchet c’est de réduire ces déchets le plus possible et donc de faire des achats responsables et durables ! Qui dit achat durable dit faire un achat de meilleur qualité. Je vous donne un exemple très simple : au lieu d’acheter à chaque fois des packs de bouteilles d’eau, pourquoi n’achetez-vous pas une gourde en inox qui vous servira toute votre vie ? Vous réduisez très simplement vos déchets, c’est très bénéfique pour la planète et EN PLUS vous faites des économies. Et puis personnellement, acheter de l’eau en bouteille alors que nous avons la chance d’avoir de l’eau qui arrive chez nous, directement dans notre robinet… ça me rend un peu dingue.

Oui mais non, c’est compliqué votre truc…

Tout pareil que le prix. Cela sera compliqué si vous décidez que ça sera compliqué. En soi, il n’y a absolument rien de compliqué. Il faut juste analyser votre comportement, se renseigner, se remettre en question et changer nos habitudes.

Vous trouverez beaucoup de sites qui partagent des conseils et des astuces pour être zéro déchet.

Chaque geste, chaque changement d’habitude compte. Il faut y aller étape par étape, rien ne sert de bousculer les choses. J’ai d’ailleurs écris un article sur les premières étapes pour passer au zéro déchet ! Vous n’avez plus d’excuse ! 🙂

Être zéro déchet est impossible donc ça n’en vaut pas la peine

Voilà deux belles problématiques. Je suis d’accord avec vous, être zéro déchet aujourd’hui est compliqué voire impossible. J’ai moi même des automatismes qui reviennent quand je suis avec les collègues de travail ou mes amis. Par exemple quand je vais boire un verre et que je ne pense pas à demander mon cocktail sans paille ou bien quand je me sers de la serviette en papier au restaurant. Mais pourquoi ne pas “juste” vouloir diminuer nos déchets ? Je mets le mot “juste” entre parenthèse car en avoir conscience et faire des actions pour aller dans ce sens est déjà énorme ! Je reprends un exemple tout simple : arrêter d’acheter des cotons et utiliser l’éponge Konjac pour se démaquiller et exfolier la peau. Simple et écologique !

Les gens vont me juger

Qu’est-ce qu’on en a à faire de l’opinion des autres ? Pardon, je suis un peu cash mais si votre voisin ou n’importe qui trouve que réduire ses déchets pour nous et pour la planète est débile, ça n’est pas votre problème.

Parce que réduire ses déchets ne veut pas simplement dire refuser de mettre ses courses dans un sac en plastique. C’est un acte citoyen, un choix de consommation ainsi que des valeurs que vous choisissez de défendre.

Et puis, cela peut inciter la personne à réfléchir elle même sur sa consommation.

Alors c’est sur que demander à la boulangerie de mettre votre baguette dans un sac en tissus au lieu du sac en papier n’est pas commun. Il faut du courage pour changer ses habitudes, personne n’a dit que ce serait facile. Mais au pire vous avez une réponse négative, au mieux, vous avez votre baguette dans votre sac en tissus et vous continuez votre bout de chemin.

Changer ses habitudes nécessite un peu de temps et un peu d’investissement (et encore pas obligatoirement). Mais dites vous que c’est pour vous et l’avenir de la planète : OUI rien que ça ! Et je pèse mes mots. Car si tout le monde commence à refuser d’acheter des bouteilles en plastiques, les pailles en plastiques etc… Je peux vous garantir que ça va vite changer la donne ! On a un autre moyen de voter pour notre avenir autre que notre carte de vote : notre porte monnaie !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à l’ajouter sur Pinterest !

Présentation de 5 idées reçues sur le zéro déchet

2 Replies to “5 idées reçues sur le zéro déchet”

  1. Tu n’auras plus le droit d’aller à la fontaine à eau ! File dans les toilettes remplir ta gourde :p
    je plaisante bien sur !

    1. Ahah ! Il n’empêche que c’est pas faux ce que tu dis ! Allez, on enlève les fontaines à eau ! En y repensant, pourquoi mettre des fontaines à eau alors qu’à 10 pas de plus il y a le robinet des toilettes ? hein hein ! 🙂

Laisser un commentaire